Utiliser Google Earth pour ses recherches

Je ne vais pas vous le cacher, j’adore Google Earth. J’y passerais des heures et plus encore qu’à ses débuts puisque ce logiciel intègre désormais une foule de renseignements, de photos, de reproductions hallucinantes en 3D des villes et des paysages. On s’y croirait.

Pour Docteur Gray par exemple, n’ayant jamais mis les pieds à Londres (j’en rêve, mais on ne peut pas tout faire), j’y ai passé de longs moments (ainsi que sur YouTube), de même pour Élémentaire Miss Hudson qui se situe dans cette même ville et afin de visiter un peu le quartier proche du 221b Baker Street. En plus de renseigner sur la configuration des lieux, Google Earth m’a permis de trouver l’inspiration pour l’une des scènes, celle du zoo.

Où dénicher Google Earth ?

Si vous ne souhaitez rien télécharger, rendez-vous sur Google maps et passez en mode satellite.

Si vous possédez Chrome, vous pouvez le lancer directement via votre navigateur en version web. D’ailleurs saviez vous que Chrome permet (et permettra bientôt pour tout le monde) de jouer à des jeux en 3D directement dans le navigateur ? Oui, des jeux comme Assassin’s creed ! Mais je m’égare.

Pour le télécharger, vous trouverez le logiciel dans le menu Versions de Google Earth.

Visiter le monde

Revenons à ce petit guide touristique. Si vous possédez Chrome, lancez-le. Sinon, consultez la vidéo ci-dessous qui vous fera la visite vers l’appartement de notre cher Holmes. Vous comprendrez tout de suite pourquoi il peut être si utile à vos recherches.

L’exemple du site vous présentera Paris et ses monuments ultra-connus, mais imaginez d’autres lieux sur le globe, vous êtes directement lié à Wikipédia. Vous pourrez visionner une vue en 3D très réaliste afin de vous y projeter (à défaut de vous y rendre).

Revenez en mode normal, dans le menu (les trois barres horizontales, activez Photos, vous aurez droit à des photos de certains lieux, des vidéos parfois et même des à 360° si disponibles (ça, c’est surtout dans le logiciel).

Soyez curieux et partez à l’aventure, visitez Rome ou Venise !

Toujours sous le menu, personnalisez vos cartes dans Style de cartes afin d’afficher plus ou moins de données.

Quelques lieux sympas à visiter ?  Dans la version web, cliquez sur l’icône en forme de dé, cela vous mènera aléatoirement vers un lieu intéressant.

Lors de la sortie de ces livres, je vous avais préparé deux fichiers compatibles avec Google Earth.

Vassilis

Itinéraire du cirque à travers l'ouest de la France. Fichier KML.

Docteur Gray

Les lieux clés de cette histoire, à travers Londres. Fichier KML.

Si vous êtes curieux, ils sont à votre disposition.

Pour charger ces fichiers sous la version Chrome : Menu > Mes lieux préférés > Importer fichier KML.

Attention, vous devez activer l’importation des fichiers KML dans les paramètres (tout en bas).

Autre utilité, le calcul de distance

Si vous doutez sur le temps nécessaire pour joindre un lieu à un autre, utilisez donc la fonction Itinéraire. L’icône est la dernière à gauche, celle représentant une petite règle.

Trouvez un lieu A, cliquez sur cette règle, puis un lieu B et cliquez sur OK.

Ensuite, selon le type de moyen de transport (et l’époque), vous pourrez définir plus ou moins le temps que dure un voyage. Demandez à Google à quel rythme pouvait avancer un cheval avec cavalier, une locomotive de 1888 ou une caravelle espagnole du 16e siècle et en avant les calculs.

Par exemple, pour La porte de Brecheliant (roman fantastique se basant sur les légendes arthuriennes), je me demandais en combien de temps les chevaliers pouvaient parcourir la distance Camelot-Camlann.

Puisqu’il y a plus d’une possibilité sur la situation géographique de ces lieux mythiques, j’avais alors opté pour South Cadbury (Camelot) ainsi que la plaine de Salisbury (Camlann).

Grosso modo, nous en avons pour 52 kilomètres. Sachant qu’un cheval avec cavalier peut parcourir 40 kilomètres en 7 à 8 heures. Source. En forçant leurs chevaux (le temps étant compté), ils pouvaient y être d‘une traite.

Au passage, à l’époque, les chevaliers ne portaient pas d’armure lourde, mais en cuir hein, si si. Les boites de conserve datent de bien plus tard, demandez à Fabien Campaner  si vous ne me croyez pas :

Encore une fois, je vais loin, mais tout cela pour illustrer encore une fois, comment j’utilise Google Earth pour mes recherches  🙂

Projet : Coup de foudre en Louisiane

Coup de foudre en Louisiane

Ce projet est pratiquement abouti. L’histoire est écrite, mais pas encore passée au peigne fin. Et comme vous le constatez, la couverture attend patiemment son heure.

Très certainement publié en autoédition sur Amazon, Coup de foudre en Louisiane à failli s’appeler Passion en Louisiane. J’avais commencé l’écriture durant la même période que Passion dans l’espace qui, étant une courte nouvelle, fut terminé avant. Je ne voulais pas de doublon dans les titres, donc c’est devenu un coup de foudre.

Faith et sa soeur Holly emménagent en Louisiane afin de rejoindre le petit ami de cette dernière. Faith souffrant d’une phobie sociale sévère espère que ce changement la conduira à se surpasser.  Et la meilleure des raisons est cet homme, Ethan, qui viendra un jour proposer ses services pour diverses réparations dans leur maison.

Pourtant Ethan n’est pas tout à fait ce garçon adorable et serviable qu’il parait, il compte se venger d’un terrible coup bas qui l’a mis K.O. par le passé. Et sa cible pourrait bien être Faith à moins qu’il n’ouvre les yeux à temps.

Mais est-ce vraiment le seul danger qui pèse sur les épaules de la jeune fille ?

Cette romance ne fut pas facile à rédiger car elle évoque un sujet qui me touche personnellement.

Sans entrer dans moult détails pas gais, si l’on place bien souvent un peu de soi dans ses personnages, je suis à la fois Faith et Holly. Ou du moins j’espère un jour avoir tout le courage d’une Faith tout en ayant toujours été terrifiée à l’idée de devenir une Holly…

Ce que sera la couverture :

Coup de foudre en Louisiane

Extraits

Coup de foudre en Louisiane

Jusque là, j’avais été couvée tel un oeuf prêt à se fendre et je pouvais toujours me briser. Mais justement, casser cette coquille ne serait-il pas bénéfique au contraire ?

Faith

-

Chapitre 20

Coup de foudre en Louisiane

Je levai les yeux vers elle. Si cela ne s’était pas produit, je ne serais pas là, tout simplement. Les évènements bons comme mauvais s'enchaînent, conduisant immanquablement vers notre destinée. Je regrettais la mort de mon père, contre cela personne n’aurait rien pu faire. Mais je regrettais de moins en moins cette trahison. C’était ce qui m’avait permit de la connaître.

Ethan

-

Chapitre 21

Ciel ! Un hacker !

Non rassurez-vous, je ne me suis pas fait hacker (du moins pas encore), il s’agit du sujet de la semaine en exclusivité pour le groupe Romancez-moi : Facebook et le hacking (piratage en français).

Peut-être avez-vous reçu (et partagé), un message de mise en garde vous informant de ne surtout pas accepter un certain Jean Untel (le nom importe peu, il change d’année en année), car il s‘agit d’un hacker qui va vous voler votre compte Facebook.

En premier lieu, laissez-moi vous dire que cette information est fausse. Oui, c’est un fake. Ce message tourne depuis des lustres sur le net, changeant quelques détails avec le temps (dont le nom) mais non, c’est du vent. Soufflez, vous êtes en (quasi) sécurité.

A une époque lointaine (paléolithique ou pas loin), ce canular circulait via e-mail avec pour instruction de ne pas ouvrir le mail de ce pauvre Jean Untel.

Parfois, je songe à ces patronymes injustement mis à l’écart, car leur nom est diffusé à tort.

Par contre, il existe une méthode qui consiste à consulter vos données à votre insu, le sharebaiting. Et vous vous êtes peut-être déjà fait piéger.

— J’avais demandé une photo de piratage informatique, encore une fois,c ‘est loupé !  —

Le sharebaiting qu’est-ce que c’est ?

C’est lorsque vous recevez un lien (une vidéo très souvent) à cliquer qui vous emmènera sur une page louche. En général, ce sera une vidéo au sujet putaclic (qui vous incitera à cliquer) et qui ne se lancera que sous la condition de liker, partager. Ne touchez alors plus à rien, remballez votre curiosité et quittez la page. Vite !

De toute manière, rassurez-vous, vous n’aurez pas accès à la vidéo, c’est un leurre 95 % du temps.

Ce lien tentera de glaner une autorisation afin de trifouiller sur votre page, liste d’amis, etc. Pas un vol de compte à proprement parler, mais une intrusion manifeste à votre insu.

Projet : Super-chats de gouttières

Super-chats de gouttière

Ce projet sonne un peu comme une comédie romantique et fantastique basée sur des super-héros originaux, et c’était le but au départ. Mais les faits sonnèrent trop sombres pour garder complètement le côté fun de l’histoire. En effet, dès le départ, il y est question d’un combat à mort entre deux êtres qui pourtant s’aiment, de la perte d’un être cher, rien de folichon. Alors là pas du tout.

Sous ses airs de ne pas y toucher, cette romance fantaisiste relate l’initiation de Juliette, se découvrant héritière du pouvoir de ces fameux chats de gouttières, des héros apparus au début du siècle mais dont l’origine remonte à si loin que les règles ont été oubliées, falsifiées. De jeune femme ordinaire, elle devra apprendre à se renforcer, se battre et résister à son pire ennemi alors qu’elle le pensait être son allié : l’autre chat.

Celui-ci se nomme Hugo, fils unique d’une famille aisée, son père chat avant lui et aujourd’hui paraplégique le manipule et se sert de ses pouvoirs pour retrouver un pouvoir ancestral au moyen de divers vols, lui dissimulant son véritable but.

Bref, tout cela sera à découvrir dans Super-chats de gouttières.

Astuce Facebook : ajouter des éléments à votre photo de profil

Vous avez sans doute déjà vu de ces profils égayés d’une banderole, d’un message, logo, de faits d’actualité ou d’un événement.

Et vous voudriez faire de même sans connaissance en logiciels de graphisme ? Sachez que cette fonction est incluse dans Facebook. Hé oui.

Rendez-vous à cette adresse :

Astuce facebook

Et en plus, c’est tout simple. Vous choisissez parmi les décors proposés dans la grande liste à gauche (utilisez la boite de recherche, il y en a plein), choisissez le temps d’affichage (ainsi, pas besoin d’y revenir, cela va sauter tout seul), vous zoomez votre photo au besoin avec la lichette. Sous la liste, vous pourrez également choisir l’avatar que vous souhaitez modifier (celui de votre compte ou celui de l’une de vos pages).

Seul bémol, depuis que Facebook a décidé d’afficher nos photos d’avatar dans un cercle, certaines décorations seront moins visibles.

Voilà, c’était une astuce rapide qui, j’espère, vous plaira 🙂

L’avis de Amelie Manéra sur Vassilis

Grand merci à Amelie Manéra qui, après avoir lu Vassilis a rédigé cet avis sur Facebook.

Celui-ci est consultable directement sur son mur, sur le blog Lectures à Flo(ts) ou ci-dessous.

Mon avis de livrophage

Je ne connaissais pas du tout cette auteur et c’est à l’occasion de ma connexion sur la boutique Kindle dans les abonnements et les nouveautés que j’ai découvert cette couverture très bien réalisée ainsi que le résumé qui m’a donné envie de le lire.

Nous faisons dans cette histoire une plongée dans le monde du cirque familial (si j’ose dire à l’ancienne ) avec Olivia qui suite à des problèmes familiaux décide de tout quitter et de postuler un peu par hasard dans un cirque itinérant familial au poste d’assistante du directeur.

À peine arrivée elle se rend vite compte que le directeur du cirque, Alexandre vassilis, est peut-être très beau en apparence mais peut se révéler un parfait abruti replié sur le même suite à la perte tragique de son épouse il y a quelques années qui l’a laissé seul avec son fils Tommy.

Apprivoiser cet ours n’est pas une mince affaire surtout quand on est débutant dans le milieu du cirque et qu’on se retrouve propulsée assistante du magicien sans trop savoir comment !

Mais Olivia, armée de sa bonne humeur et de son instinct maternel va réussir l’impensable : reconnecter Alex avec son moi intérieur pour l’aider a retrouver sa vraie personnalité.

Cette histoire, très bien écrite et agréable à lire, m’a agréablement surprise.
J’ai pris beaucoup de plaisir à être immergée dans le monde du cirque et je me suis très rapidement attachée aux personnages, principaux aussi bien que secondaires.

L’auteur a bien construit son scénario et sa progression : le format est bien pensé, les scènes sexy sont là mais pas omniprésentes ni trop dans le détail.

En résumé : une agréable lecture #autoédition qui vous apportera un très bon moment de détente avec des personnages hauts en couleurs.

Ma note :
4/5