Chronique de « Les livres, une dépendance » pour La fiancée de Gravesend

La fiancée de Gravesend, romance historique

Un grand merci à Claudia alias Cloclo1313 du blog Les livres, une dépendance. Une première chronique pour La fiancée de Gravesend qui me fait chaud au cœur. Ecrire, c’est se faire plaisir, mais lorsque l’histoire plait, c’est encore mieux.

Je vous laissez en prendre connaissance ci-dessous ou sur son blog, à cette adresse.

Je ne sais pas vraiment quoi dire. C’est la première fois que je chronique un livre historique. J’en raffole mais habituellement j’en fait ma lecture personnelle.

Dans ce roman, l’on peu ressentir toutes les recherches qui ont du être effectué. Des personnages profonds, avec leur passer et leur douleurs. Un personnage principal, une jeune femme, au tempérament bien trempé. Je voit trop souvent dans les romans historiques des héroïnes soumises aux hommes et qui fait tous ce que son entourage lui demande sans rechigner. Gaëlle Laurier à réussi à démarquer sont oeuvre de toutes celles déjà écrites.

Un roman qui n’a pas son pareil pour nous emmener loin de la réalité. Pourquoi l’auteure n’a-t-elle pas fait un bouquin plus long? J’en aurait lu encore des centaines de pages.

Je fini cette chronique en trois mots:

Coup de Coeur.

Merci à l’auteure pour ce service de presse.

-

Envie de savoir si cette jolie histoire deviendra un coup de cœur ?

Disponible sur Amazon en version numérique, broché et « poche ».

Articles similaires

Ne soyez pas timide, laissez un commentaire :)