La dark paillettes, qu’est-ce que c’est ?

Vous avez peut-être assisté à sa naissance, un jour de débat, au coeur d’un groupe Facebook répondant au doux et ingénieux nom de Romancez-moi.

Sinon, voici :

La dark paillettes serait donc un sous genre de dark romance. Dark certes mais à la conclusion soft. Oula, c’est assez vague comme explication. Mais encore ?

La dark romance surfe sur des thèmes sombres, à la moralité et aux actions dépassant les limites. La Dark paillettes, elle, fait de même. L’un ou plus d‘un des protagonistes sont des êtres dont les intentions sont semblables (psychopathie, intentions mauvaises,  manipulation, etc.), leurs démons intérieurs ou d’autres éléments les poussent à cela, mais finalement ils n’iront pas plus loin, stopperont avant que les choses n’aillent justement dans ces limites.

Au fond, les bad-boys sont de bons exemples. Ténébreux, sombres et torturés mais avec un cœur qui bat la dessous. Et la faculté de changer avant que les choses soient dramatiques. Par amour.

Et avec une happy end s’il vous plaît !

La Dark paillette, c’est de la Dark romance dont le héros sombre possède une réelle dualité et dont les bons côtés resurgissent à temps. Les sentiments aidant, sinon ce ne serait pas de la romance.

Et à celles et ceusses qui soutiennent qu’on ne change pas juste par amour, mais parce que l’on était enclin à le faire, je dirai oui, tout à fait. Mais ce sentiment peut être LE déclencheur, la raison ultime, la motivation qui mènera à ce cette remise en question.

Bref, si vous avez du mal avec la dark romance pure et dure, tentez celle avec les paillettes. Un peu de douceur de ce monde de brutes.

Coup de foudre en Louisiane

Un exemple concret de Dark paillettes sur ce blog ? Coup de foudre en Louisiane.

Articles similaires

%d blogueurs aiment cette page :