Qui n’a pas déjà subi ce moment terrible, constatant que ses derniers chapitres, ses corrections, ses articles ont disparu ! Comme ça, par magie (ou le passage innocent du chat sur le clavier). Ou encore, essuyé une panne surprise (en général, elles le sont toutes) et perdu quantité de texte, car le PC ou le disque dur est désormais naze. C’est ce qui vient de m’arriver.

Ô rage ô désespoir !

— Le Cid de Pierre Corneille, acte 1, scène 4.

Heureusement, il existe une solution : sauvegarder régulièrement.

En cours d’écriture (adoptez le réflexe CTRL S), mais également en sauvegardant vos fichiers sur d’autres supports comme une clé USB ou un stockage externe. Oui, mais si l’on oublie ? Ou si le malheur survient juste avant la sauvegarde prévue.  Argh ! Le sort s’acharne !

Il faut donc miser également sur la sauvegarde automatique. Ainsi, l’on augmentera ses chances de ne rien perdre.

Pour cela, nous pouvons procéder en deux étapes :

1)   Configurer une sauvegarde automatique directement dans notre logiciel d’écriture.

2)   Utiliser un « cloud » et le configurer afin qu’il sauvegarde automatiquement vos fichiers.

Sauvegarde automatique

Sous Word, cela peut dépendre de votre version, si elle est ancienne (comme la mienne :p), ce ne sera pas tout à fait la même chose.

Dénichez les Options (normalement en bas du menu qui s’ouvre en haut à gauche ou sous l’intitulé Fichier du menu) puis Enregistrement. Il devrait y avoir une possibilité d’enregistrer les informations de récupération quelque part à cocher, ainsi que l’intervalle de temps entre chaque sauvegarde.

Sous OpenOffice, rendez-vous dans Outils-Options puis Chargement /enregistrement – Général. Cochez Toujours créer une copie de sauvegarde.

Sous Google Drive, la sauvegarde est automatique. C’est pour ça que je l’aime <3

À présent, voyons pour sauvegarder tout cela plus efficacement encore : le cloud.

Un cloud, qu’est-ce que c’est ?

Ce terme, vous l’avez certainement déjà vu un peu partout. Un cloud est un espace de stockage sur internet. Auquel vous êtes relié via un petit logiciel qui se chargera de faire les mises à jour tout seul et régulièrement. Une fois mis en place, configuré, vous n’aurez (quasi) plus à vous inquiéter.

Petit bémol, rien n’est gratuit sur internet ou alors en version limitée. Votre espace de stockage peut être rallongé via quelques euros mensuels, mais pour une sauvegarde de texte et éventuellement de vos couvertures et quelques documents, cela ne devrait pas poser problème.

Il en existe quelques-uns. je vous mets ceux que je connais ou que j’ai côtoyés plus ou moins ainsi que la taille gratuite fournie dès l’inscription :

Pour ma part, j’utilise surtout Google Drive et Mega (50 Go). Ce dernier comme un espace de stockage plus classique. 

Comment ça marche ?

Vous devez posséder un compte auprès du service et télécharger le logiciel qui vous permettra ce que l’on appelle la synchronisation (de vos fichiers sur votre disque dur sur le cloud). Vous choisissez les dossiers qui devront être synchronisés et laissez le charme agir.

Et moi comment je procède ?

Concrètement. J’écris directement dans Google Docs (ils possèdent un traitement de texte très suffisant pour les tapuscrits qui peuvent ensuite s’exporter au format Word). L’on peut également partager ses fichiers avec ses Betas et bénéficier d’un mode révisions et de commentaires.

Mon texte est accessible de partout dès que je peux choper une connexion (téléphone, portable, PC de bureau, chez un pote, partout). Je télécharge l’appli, me connecte à Google Docs et j’ai tout sous la main pour écrire.

En plus de cela, puisque je conçois mes couvertures, je synchronise mes dossiers Couverture, 3D, fichiers Word de corrections, images promotionnelles, etc. grâce à Google Drive dans le Cloud. Dès que je modifie quoi que ce soit, tout est sauvegardé automatiquement.

Articles similaires

%d blogueurs aiment cette page :