Chronique pour Docteur Gray par Les mille et une pages de LM

Retrouvez ici ou ci-dessous la deuxième chronique à l’attention de Docteur Gray pour le blog Les mille et une pages de LM. Un grand merci à elles.

Un roman qui nous absorbe dès le début avec son originalité. Une écriture parfois simple mais souvent enlevante et déroutante, je dirais même plus captivante ….
Alexander Gray, urgentologue toujours absent pendant les pleines lunes. Pourquoi et surtout que fait-il ? Qui est-il vraiment ?
On le découvre assez rapidement, car des événements viendront chambouler sa vie, celles de ses amis et de toute la ville.
Une guerre sanglante s’enclenche entre les vampires et les Changelins (dont fait parti Dr Gray) et oui, il se change en animal, plus précisément en lion pour lui. Il se battra au côté d’un ours, d’un tigre et plusieurs autres tous plus différents.
Mais de l’autre côté il y a le chef des vampires, un homme redoutable et très violent.
Dr Gray et ses acolytes devront le détruire ainsi que ses hommes (vite dit) et récupérer une fille qu’il retient en laisse, coller contre lui. Manon la lionne.
Rien ne sera facile, plusieurs têtes tomberont.
Réussira-t-il à la sauver ?
À vous de le découvrir…

Chronique de Docteur Gray par Mes chroniques littéraires

Un roman très original riche en rebondissements. A lire.

Première chronique pour Docteur Gray sur le blog Mes chroniques littéraires. Nous sommes rentrées en contact via le site Simplement.pro et je remercie grandement Chroniqueuse qui rédigea cet avis pour son intérêt et le temps qu’elle y aura consacré 🙂

Vous pouvez la consulter en cliquant sur le lien ou en prendre connaissance ci-dessous.

Une histoire déroutante,pleines de rebondissements…le vampirisme est au comble dans cette ville où la terreur est omniprésente et les défenseurs sont « les animaux de la jungle ».
Divers personnages dans ce roman chacun ayant sa particularité dont principalement le Docteur Gray un homme réputé pour sa serviabilité mais pourtant sur la défensive dû peut-être à son passé et qui a la faculté de se transformer en lion considéré comme étant un animal courageux et invincible.
Sa rencontre avec Manon une lionne comme lui,mais pourtant qui a du mal à s’adapter à cette transformation…va le déstabiliser,le chambouler,Tous ses sens seront mis en éveil ce qui va l’encourager à affronter Le célèbre et redoutable maître des Vampires qui la retient prisonnière.Arrivera t-il à la libérer?
Je vous laisse le découvrir….

J’ai aimée le style de l’auteure,son écriture est simple,précise sans trop en rajouter.

Un roman original.Un changement avec le célèbre « mythe classique »du loup-garou mais cette fois en lion.Pourquoi pas? tant que l’histoire est bien construite et élaborée ce qui est le cas dans ce roman.

Je remercie l’auteure Gaëlle Laurier de m’avoir accordée le plaisir de lire son livre.

Chronique pour La muse de Callidromos (Et tu lis encore Emma)

Une chronique, une vraie, la première pour La muse de Callidromos, par Et tu lis encore Emma vient de voir le jour…

A lire ici !

Une très belle lecture entre combats à mort et amour naissant qui emmène le lecteur sur les routes de la Rome Antique.

Ma note :

8/10

Ceci est un copier/coller, l’original est consultable ici

Tout d’abord, je remercie l’auteure Gaëlle Laurier pour ce service presse et sa confiance.

Nous avons ici le premier roman auto-édité de Gaëlle et moi qui adore découvrir de nouvelles plumes j’ai sauté sur l’occasion.

Thétis et Gwydion sont esclaves. Gwydion est gladiateur et son but est de gagner sa liberté en combattant à Rome. Les deux jeunes gens vont devoir passer une nuit ensemble et leurs destins s’en trouveront à jamais liés.

Ce roman a été pour moi une très belle découverte, tant par l’histoire que par la plume de son auteure. Je ne pense d’ailleurs pas m’arrêter là et lire les autres livres de cette jeune auteure très prometteuse. J’ai vraiment aimé suivre Thétis et Gwydion dans leur périple, même si les combats de gladiateurs ne sont pas les scènes les plus tendres que l’on puisse trouver. Il faut dire que le Callidromos (surnom donné à Gwydion pour sa rapidité) est un combattant hors normes et qu’il va devoir défendre chèrement sa vie tant dans l’arène qu’en dehors. Son destin se retrouve lié à celui de la belle Thétis et si au départ il la voit comme une charge, il va rapidement comprendre qu’elle lui est indispensable.

Malgré la violence se déroulant au fil des pages, j’ai trouvé que ce livre était écrit tout en douceur. Gaëlle Laurier a une plume captivante et harmonieuse et elle réussit à rendre les émotions et sentiments des personnages très justement. On comprends d’autant mieux leurs pensées qu’il y a à chaque chapitre un changement de narrateur. Thétis et Gwydion alternent leurs points de vue et nous permettent ainsi de mieux les appréhender.

L’histoire est aussi très belle malgré les sévices et agressions subies par les personnages. L’histoire qui lie nos deux héros est émouvante, leur rapprochement au fil des pages est touchant alors qu’autour d’eux ne règnent que mort et cupidité. La dureté de la vie d’esclave est très bien rendue, la brutalité quotidienne, la peur et les coups nous sont relatés avec beaucoup de pudeur même si l’on sent le mal les entourant. Les personnages sont, quant à eux, vraiment attachants. Thétis est courageuse et forte même si elle semble être délicate et fragile. Gwydion, lui est malgré sa force et son statut de gladiateur un homme doux. Les personnages secondaires sont également attendrissants, j’ai particulièrement aimé Amasis pour sa loyauté.

L’étrange machine du Professeur Sarin, critique

Une bien belle surprise de découvrir cette critique sur Wattpad. Il y a quelques temps, j’avais proposé la fiction L’étrange machine du Professeur Sarin auprès du compte ScienceFictionFr, répertoriant les histoires de ce genre sur la plate-forme.

Cette fiction fait depuis partie des découvertes (la troisième) de leur recueil La bibliothèque du vaisseau que je vous invite à consulter si vous aimez la S-F. Le résumé ainsi que la critique se trouvent ici (et vous l’avez même en audio 🙂 !

 Eh bien Voyageureuses, vous êtes déjà de retour ? Quoi ? Non, vous ne m’avez jamais vu mais nous parlons entre Bibliothécaires. Vous avez déjà fini votre histoire ? J’espère qu’elle vous a plu. Une nouvelle ? Voyons voir, ce que j’ai à vous proposer…
Ah ! Venez découvrir le Système solaire des Neuf de GaelleLaurier.
Le destin de L’étrange machine du Professeur Sarin vous attend.

Du haut de ses quatorze ans, Iluna Ekson rêve de seconder son père dans son entreprise de transport de fret spatial. Malheureusement, quand leur plus gros client, la Confrérie d’Hélis, décide de se passer de leurs services, la jeune fille et sa famille doivent débarrasser le plancher dans les plus brefs délais. Un mystérieux professeur, Monsieur Sarin, souhaite profiter des capacités de stockage de leur vaisseau cargo pour se rendre, lui et son étrange machine, jusqu’à la Terre où il veut présenter son prototype à un congrès scientifique.. La famille Ekson, à défaut d’une meilleure opportunité, accepte la mission, non sans négocier le voyage contre une coquette somme.

Le trajet ne se passera évidemment pas comme prévu et changera à jamais la vie d’Iluna.

En parallèle, nous découvrons Jared Kerid, capitaine en second sur une mission diplomatique de routine à bord du Xionis, vaisseau militaire de pointe du Système des Neuf. Dragueur et ambitieux, Jared a du mal à accepter son rôle de subordonné… mais il reste malgré tout un homme à la loyauté dévouée à ses supérieurs.

Malheureusement le Xionis est attaqué et son équipage est fait prisonnier par la Confrérie d’Hélis : le quartel commercial est à la recherche d’un homme leur ayant volé un prototype expérimental très puissant et ils sont prêt à tout pour le récupérer. Jared ne parvient à s’échapper qu’in-extrémis… et pourtant il n’a pas fini d’entendre parler de cette foutue machine ! A peine sorti d’affaire, ses supérieurs, en la personne du général Duncan, le lancent de nouveau à la poursuite de l’infernale invention, dont il ignore tout.

Ces deux intrigues de prime abord parallèles projeteront nos deux héros dans une aventure aux enjeux terribles. Pris au milieux de luttes politiques, ils seront confrontés au choix impossible d’agir seuls ou de faire confiance à un système dont ils ne connaissent pas les motivations.

L’avis d’Onir :

Les personnages sont accrocheurs. Leurs personnalités sont opposées et leurs histoires assez différentes pour que l’alternance des points de vue soit un réel atout. Les deux sont des archétypes : l’héroïne naïve, investie d’une mission et n’ayant qu’une parole, et le militaire, dragueur, qui désire avant tout une promotion. Ils fonctionnent très bien ensemble et offrent un duo qui régale. La naïveté d’Iluna nous permet d’apprendre avec elle, un procédé narratif efficace que l’autrice maîtrise à merveille. Jared, lui, nous montre l’aspect plus politique et nous rappelle que deux systèmes solaires sont sur le point d’entrer en guerre à cause de cette machine.

Par ailleurs, l’autrice ne nous ensevelit pas sous une multitude d’informations concernant son univers. On le sent riche et développé mais, outre un lexique clair et concis au début, aucune explication lourde ne coupe la narration. Il n’est pas sans rappeler Star Trek, par ses titres militaires par exemple, permettant aux lecteurices de se retrouver dans des références communes.

Même si l’intrigue n’en est qu’à son début (27 chapitres, quand même…) et qu’on peine un peu à voir où elle va mener les personnages, le scénario parait très prometteur ! La politique y est centrale et l’on sent que les deux héros vont rapidement y être confrontés d’une manière ou d’un autre. Des enjeux qui les dépassent planent au-dessus de leur tête.

D’ailleurs s’il devait y avoir un bémol à l’histoire, il serait là : il faut presque dix-neuf chapitres aux deux héros pour se rencontrer et, durant ce temps-là, on n’en sait que très peu sur le fonctionnement de la machine et encore moins sur ce qu’elle va devenir. Néanmoins, les derniers chapitres publiés mettent en scène les tests du prototype, et commencent à lever les nombreuses et légitimes interrogations de læ lecteurice.

Que va devenir le prototype ? Jared et Iluna vont-ils le livrer à Hélis ou au système des Neufs ? S’en servir ? Le détruire ? Il faut espérer que l’autrice publiera vite la suite afin de nous révéler le destin de l’étrange machine du Professeur Sarin.

Critique par Onir_Ynao

Voix par cestdoncvrai

Musique : Art of Silence par Uniq