Faire une story sur Instagram

J’avoue que durant longtemps je me suis demandé à quoi pouvaient bien être utiles les stories d’Instagram. C’est vrai quoi, c’est éphémère (24 heures et pouf ! Elles disparaissent) et caché dans un coin de votre écran alors que les publications classiques se glissent toutes seules bien gentiment dans votre fil.

Et pourtant… j’étais loin d’imaginer leur impact au contraire.

D’après des pros du référencement, ne pas utiliser les stories serait du suicide promotionnel. Oups ! Car, bien que leur vie soit limitée dans le temps, elles sont plus visibles et accessibles. Et surtout, bien plus fréquentées. Cela étant dû justement à leur côté fugace, les utilisateurs ayant désormais l’habitude de les consulter en priorité.

Alors ça change tout !

Donc, entrons dans le monde merveilleux des stories Instagram !

Comment ça marche ?

Tout d’abord, les prérequis : un téléphone compatible (non, pas votre vieux Nokia 3310), l’application Instagram installée dessus (fouillez dans votre « store ») et… et puis vous.

Il existe également des applications externes qui enjoliveront vos stories. Voici quelques exemples piochés comme ça. Il n’est pas indispensable de les utiliser, vous avez déjà des effets disponibles de base.

  • Canva, pour faire des montages.
  • Snapseed, pour retoucher les photos.
  • Color Pop Effects, pour jouer avec l’effet colorisé sur photo noir et blanc.

Instagram étant Instagram, il faut miser sur le visuel. Appuyez sur votre avatar ayant un petit plus (+) en haut de l’écran et c’est parti !

Tout simple, vous appuyez sur le gros bouton et hop ! Vous laissez votre doigt et cela enregistre une courte séance vidéo (tant que vous y gardez le doigt et pour une durée de 15 secondes maximum).

Mais avant de vous lancer, regardez ce que l’on vous propose outre photo et vidéo, il s‘agit d’un menu tout en bas. Faites-le défiler.

Normal est le mode par défaut, pour prendre votre photo ou vidéo.

Texte, pour rédiger un texte.

Musique pour insérer de la musique. Vous avez du choix, utilisez la fonction de recherche sans hésiter.

En direct, comme son nom l’indique tout autant, pour faire un live vite fait.

Boomerang est un effet sympa de plus en plus utilisé. Il permet techniquement de capturer une série de photos à la suite (comme un GIF, mais pas que) afin de créer une courte séquence animée puis la reproduit en inversant la séquence, ce qui crée une boucle infinie, une impression de mouvement perpétuel.

Rewind pour enregistrer une vidéo et la repasser à l’envers.

Mains libres pour enregistrer une vidéo sans garder le doigt sur le bouton. Celle-ci aura une durée maximum de 15 secondes également.

Dès que vous avez capturé votre photo ou vidéo, vous aurez accès à d’autres outils en haut tel que du dessin au doigt levé (avec un choix au niveau des traits), du texte, des smileys, des stickers et quelques éléments interactifs sur lesquels je vais me pencher un p’tit peu (parce que j’aime bien les gadgets et que certains sont très pratiques).

Les voici :

instagram

Vous comprendrez très vite leurs fonctions.

#localisation afin d’indiquer l’endroit où vous vous trouvez. C’est automatique si vous avez activé la fonction GPS (j’imagine).

@mention pour taguer un utilisateur.

#hashtag pour entrer un mot-clé (yes !)

Musique qui vous permet d’insérer… de la musique (qui l’eut cru !)

L’heure.

Un sondage.

Un GIF animé que vous pourrez puiser directement depuis Giphy.

Insérer une question. Les questions permettent de lancer une interaction entre vous et vos visiteurs/lecteurs.

Insérer un compte à rebours (pratique pour annoncer une sortie ou un événement).

La température qu’il fait chez vous.

Et enfin une photo prise en direct.

De quoi s‘amuser. Certains de ces gadgets ayant plusieurs apparences au choix, tapotez dessus pour tester. Profitez, tant que vous ne tapotez pas sur Envoyer, personne ne vous voit : p

Pour une story efficace, il faut…

  • Utiliser les hashtags (bon vous avez la taille d‘un écran, choisissez bien).
  • Taguer les utilisateurs concernés si besoin. Ils seront informés.
  • Si vous êtes en extérieur, utilisez la localisation (et éventuellement la météo).
  • Créer une interaction au moyen des questions et du sondage.

La story à un côté plus communautaire, un réel échange entre vous et vos abonnés, tandis que les publications classiques sont plus axées sur votre image, votre promotion, votre mise en valeur. Vous pouvez employer les stories lors d’évènements, lorsque vous êtes en plein travail par exemple.

Et puis, n’oubliez pas que « story » signifie « histoire ». Je suis sure que vous trouverez quelque chose à raconter 🙂

Qui a vu ma story ?

Tout cela à l’air amusant et pratique, mais comment savoir si cela a eu un impact ? Réponse : les statistiques.

Sur votre story, vous aurez une petite phrase en bas : Vue par x personnes. Cliquez ou tapotez et vous aurez plus d’informations si celles-ci sont disponibles.

Astuce : Désactiver les stories de l’un de nos abonnements ?

Parce que vous en avez déjà pléthore et que certaines ne vous intéressent pas forcément.

Sur téléphone, appuyez sur l’avatar du compte et vous aurez un petit menu vous proposant de le mettre en Sourdine.

Sur appli PC, cliquez gauche en instant, vous aurez la fonction Désactiver.

Sur le site, vous gardez vos abonnements, voilà c’est comme ça : p

Comment revenir en arrière ? Sur téléphone, les stories désactivées sont en grisée à la fin de la liste, donc faites la commande inverse. Sur appli, je cherche encore ou elles sont passées. Mais je l’aurais un jour, je l’aurais !