Chronique du blog “Bite me if you can” pour La fiancée de Gravesend

La fiancée de Gravesend Roman

Une nouvelle chronique pour La fiancée de Gravesend, très gentiment rédigée par (Jenny) Miss Borgia du blog Bite me … if you can que je remercie beaucoup beaucoup.

Vous pouvez en prendre connaissance ici ou sur son blog :

Ah, les mariages arrangés, si je tenais le con qui a inventé ça !! Je passe en première position pour lui dire ma façon de penser !! Katherine, l’une des personnages de cette histoire, en fait les frais à cause de son père au bord de la faillite !! (En même temps Gros, tu l’as bien cherché quelque part !! Bah oui, Môssieur est directeur d’une mine ; faut pas s’attendre à devenir Trump non plus !!)

Donc, ce cher papa a tout arrangé . Et par les temps qui court en ce temps là , époque Victorienne et tout le cérémonial pompeux des bonnes familles, il ne fallait pas jouer  « aux cons ». pourtant, Katherine ne veut pas de ce truc, elle veut un mari qui saura la respectée et non pas un prêteur sur gages. Féministe avant l’heure ? Ouais, mais un chouilla  pot de glue, parce qu’elle s’évertue à draguer un ex lieutenant de l’armée anglaise revenu des Etats unis, de la guerre d’indépendance avec son ami. Celui –ci n’aspire qu’à une chose, devenir fermier et ne plus penser à la guerre ;  pas au mariage !! Autant dire que la petite dame va ramé !!

Ambiance « prout prout » au départ, mais tout le long, nous apprenons à connaitre les personnages et par conséquences, on s’y attache. Mention spéciale à Charleston, qui réapprend à vivre  après son passé d’esclave.

Merci Gaelle, lu d’une traite !! Nuit blanche mais j’ai été totalement embarquée dans cette aventure, qui je dois dire ma totalement remise dans le bain des romances historique, tu es la seconde auteure qui m’a fait renouée avec ce genre et je ne suis pas déçue !! Merci pour cette super nuit blanche !!



Romance historique

La fiancée de Gravesend

Si vous souhaitez lire l’histoire dont parle l’article…

eBookBroché

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.