Fantasy, fantastique, Science-fiction ? Quelle différence ?

À quel moment peut-on affirmer qu’un roman, qu’une œuvre appartient au genre fantasy, fantastique ou science-fiction ? Cela à l’air simple pour certaines d’entre elles, et terriblement complexe pour d’autres. Pour preuve, le roman American Gods de Neil Gaiman paru en 2001 fut à la fois récompensé en tant que Meilleur roman de science-fiction (prix Hugo et prix Nebula), de fantasy (prix Locus) et de fantastique (Bram Stoker Award). C’est fou non ?

Il fut un temps (que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre) où l’on avait grandement simplifié la chose. En effet, si l’histoire se déroulait dans le passé, elle était classée en Fantasy (imaginez Le seigneur des anneaux). Dans le présent, cale relevait du Fantastique (comme pour Twilight) et si cela se déroulait dans le futur, elle était cataloguée en science-fiction (Star wars).

— Holà, mais… mais non ! Star wars se déroule dans le passé ! On le dit clairement au tout début de l’épisode IV "A new hope", donc c’est de la fantasy !

— Oui, mais non, vous voyez bien qu’il y a des vaisseaux spatiaux, tout ça. C’est de la science-fiction vous dis-je !

— M’enfin !

Donc, voilà le problème, on ne peut cataloguer aussi aisément. Est venu alors le sigle SFFF pour Science-Fiction Fantasy Fantastique qui a mis tout le monde d’accord.

Enfin presque.

Il vaut mieux se référer au contenu de l’histoire qu’à son époque

Et rien ne vaut des exemples concrets.

Imaginons. Votre héroïne se rend en cours comme chaque matin et croise sa best friend en chemin. Mais son radio réveil est le coq du village, sa meilleure amie une elfe et son école, une académie de magie située dans un château fort.

Vos personnages évoluent dans un monde différent fait de créatures et de faits surnaturels. Cela peut se dérouler en 749 comme en 2164, c’est de la fantasy.

Deuxième exemple. Votre héroïne se rend au lycée en métro et croise sa pote de cours de TP en chemin avant de rentrer dans un bâtiment classique. Sauf que sa pote est un vampire, ses copains de lycée des loups-garous et autres changelins.

Cela se passe dans notre univers tout en ajoutant des personnages et quelques faits surnaturels, c’est du fantastique.

Enfin, dernier exemple. Votre héros (oui, changeons un peu), prend sa navette pour se rendre en cours sur la Lune X-24 et y croise Smrgff son partenaire de Spaceball en route. Et bref, je crois que vous avez saisi, il évolue dans un monde différent, mais futuriste (qu’importe l’année exacte) voir extra-terrestre, c’est de la science-fiction.

Et si votre œuvre évolue dans deux ou trois de ces exemples ? Bah classez-le en SFFF.