Facebook étant un réseau social, il est logique qu’il favorise les relations et propose divers systèmes afin d‘étendre son réseau. Par exemple, il vous suggère régulièrement des noms de personnes afin que vous les invitiez à devenir vos amis.

Oui, mais comment déniche-t-il ces personnes justement ? Car parfois (voire même souvent), vous n’avez à priori rien en commun. Alors quelle méthode emploie-t-il ?

La plus logique : les amis en communs

Les amis de mes amis sont forcément vos amis. Là comme ça, je dirais mmm… non, pas forcément. Mais cela fait tout de même partie de la logique facebookienne, donc oui, on vous les proposera.

Au fond, cela peut s’avérer pratique pour retrouver d’anciennes connaissances dont on a perdu la trace ou découvrir le compte d’un parent plus ou moins éloigné. Tout comme de tomber sur le profil de l’ex de votre compagnon ou compagne, ce qui fait toujours plaisir. Heu… ou pas :p

Selon vos informations de profil

Par exemple, si vous avez entré les noms de vos établissements scolaires, des sociétés où vous avez bossé. C’est ce que l’on appelle vos réseaux. Et Facebook détermine que vous avez suffisamment de choses en commun pour vous présenter.

Ainsi vous pourriez recevoir une suggestion de vos vieux potes de lycée auxquels vous n’avez plus parlé depuis et déprimer en sachant que l’un est PDG de sa boite, l’autre gagnant du Lotto vivant sur une île privée et que le troisième à épousé un mannequin international. Mais bon, c’est la vie 

De même, si vous fréquentez les mêmes groupes (Facebook toujours) ou si quelqu’un vous a identifié sur une photo (et donc, vous connais), patatra !

Via votre répertoire téléphonique

Glups !

Enfin… si, bien entendu, vous avez entré votre numéro de téléphone dans le but de sécuriser votre compte. Ou mieux, si vous utilisez l’application Facebook sur votre téléphone. De ce fait, vous avez donné l’accès à votre répertoire et êtes passible de vous retrouver avec certains de vos contacts téléphoniques en suggestion. Et vice versa. Je veux dire par là, que si vous figurez dans les contacts d’une autre personne, elle vous sera proposée. Et vous apparaîtrez dans les suggestions de cette personne.

Non officiellement, par géolocalisation

Non-officielle, car Facebook dément utiliser la géolocalisation. Mais je l’ajoute, car il est déjà arrivé que des utilisateurs se trouvant dans un même lieu sans avoir d’autre point commun figurent comme par magie en suggestion. Alors qui sait hein. Mais bon, j’insiste, c’est peut-être une légende urbaine.

Le compte fantôme

Parlant de légende urbaine justement. Pas mal d’utilisateurs s’interrogent sur l’origine de ces suggestions, surtout dans des cas pour le moins peu conventionnels.

Ainsi selon certains témoignages, il arrive qu’une personne rencontrée uniquement via une application telle que Tinder se retrouve en suggestion. Bref, de tomber sur des personnes qu’effectivement l’on a approchées, mais en dehors de Facebook, voir en dehors du web.

Ce qui nous amène à cette fameuse histoire du… compte fantôme !

Mince ! Halloween est passée sinon ç’aurait fait un bon article pour le 31 octobre. Tant pis, nous ne sommes pas loin et encore un peu dans l’ambiance, poursuivons.

Le compte fantôme qu’est-ce que c’est… ou plus exactement qu’est-ce que cela pourrait être ? Car il n’y a aucune information officielle là-dessus encore une fois. Selon cette théorie, nous posséderions tous un compte prérempli et activé dès notre inscription. Ces informations seraient rassemblées via les comptes, profils, contacts, messages en tous genres glanés par nos connaissances. La théorie avance même que Facebook détiendrait des informations que vous ne lui avez jamais transmises vous-même. Une sorte de compte parallèle en somme.

Et le plus fou dans cette histoire, c’est que si chez Facebook personne n’a jamais confirmé cette hypothèse, ils ne l’ont pas totalement infirmé non plus. Mouhahaha kof kof !

Articles similaires

%d blogueurs aiment cette page :