Good Girls Love Bad Boys

Aujourd’hui, j’ai tenté de lire Good Girls Love Bad Boys de Alana Scott. Heu vraiment ? Good girl ? Où ça ?

Je serai donc hyper brève. Désolée, mais je voulais vraiment une histoire avec une gentille fille. En un seul chapitre, voire même en une seule page, tout prouve que l’héroïne est tout sauf ça (ou alors si ça c’est une gentille, qu’est-ce qu’une connasse ?).  Alors c’est vrai que c’est le mal de se faire une opinion sur juste quelques chapitres mais il s’agit du genre d’héroïne que je n’aime pas du tout suivre. Tant pis. Next !

Et par pitié, stop avec vos millions de lecteurs alors qu’il s’agit de vues sur l’ENSEMBLE DES CHAPITRES (oubliant consciemment un bon nombre de paramètres) ET NON UNE ESTIMATION DU NOMBRE DE LECTEURS UNIQUES sur Wattpad ! J’avoue qu’il y a eu pas mal de lecteurs (félicitations d’ailleurs, faut le reconnaître), mais pas 10 millions de lecteurs. Cela devient une manie de mentir et gonfler les chiffres. Les auteurs ayant dès lors des chiffres réalistes passent pour des cons.

Il n’est pas l’homme qu’il lui faut. Il est celui qu’elle veut.

Élodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, comprend que, si elle veut survivre, elle va devoir s’endurcir. Car, dans ce nouvel environnement régi par la loi du plus fort, la violence et les trafics de drogue sont monnaie courante. Surtout, elle doit rester loin de Zach Menser, celui que tout le monde craint et qui aurait fait de la prison. Mais, quand le destin la contraint à fréquenter de très près Zach, Élodie comprend que le plus dangereux chez ce garçon, ce n’est pas son passé trouble et violent, mais peut-être son sourire…

Articles similaires

%d blogueurs aiment cette page :