Voici une petite interview pour l’histoire de Séraphin « Journal d’un espion à la cour du roi Louis XIII » sur Wattpad.

Les Interviews d’une lectrice égarée

Merci à Steam-Weather pour cette initiative

Mise à jour 04/07/2016 : C’est parfois avec du recul que l’on se rend compte de ses véritables sources d’inspiration. Je pensais au début, avoir écrit cette histoire de façon légère, spontanée et c’était bien le cas mais j’y avais inséré plus que je ne pensais. Reprennant le thème de la dualité (être et paraître) qui me tient à coeur mais également, offrant au personnage principal, une caractéristique que je possède également. Je ne m’en suis rendue compte que récemment.

A la question donc, « Y’a t-il un lien avec ton expérience personnelle », je peux désormais dire que « oui ». Son sentiment de solitude.

Quand au message, sans vouloir faire de morale, nous sommes tous constitués de trois personnages: celui que l’on parait être, celui que l’on voudrait être et celui que l’on est.

Maintenant place à l’interview 🙂

 

Journal d’un espion à la cour du roi Louis XIII

par Steam-Weather

Titre : Journal d’un espion à la cour du roi Louis XIII
Auteur : @GaelleLaurier

D’où vient le titre de ton livre ?

Il aurait pu s’appeler « Mémoires d’un espion » à bien y réfléchir, mais c’est le terme « journal » qui m’est venu au moment de lui donner un titre. Mis à part le prologue, il s’agit surtout de faits relatés par le protagoniste. Comme s’il les avait annotés dans un journal.

Quand et où est venue l’idée d’écrire ton œuvre ?

Séraphin de Monllieu (l’espion en question) est un personnage créé et joué au sein d’un Rpg sur forum (il l’est toujours d’ailleurs). Le rythme des réponses stagnant un peu à une époque et comme il me brûlait les doigts de le jouer, j’ai commencé à écrire son histoire en parallèle. Puis cela s’est étoffé.

As-tu voulu faire passer un message, aux lecteurs ou à un proche, à travers ton livre ?

En fait, non ^^’
Il s’agit juste d’une histoire racontée et mis à part la partager et espérer qu’elle plaise, pas de message subliminal particulier.

Pourquoi avoir choisi ce nom pour ton personnage principal ?

Séraphin.
Je cherchais tout d’abord un prénom français ancien (j’utilise souvent le générateur Gunof pour trouver des prénoms originaux). Et lorsque Séraphin fut proposé, cela fit « tilt » tout simplement.
Je souhaitais qu’il ait un physique assez angélique puisqu’il se sert beaucoup de cette qualité.
Cela dit, son réel prénom est Alexandre. Emprunté au comédien dont je me suis inspirée et traduit en français.

Le « de Monllieu » (nom de famille).
Il me fallait un nom français à particule puisqu’il a été adopté par un comte. Et afin de rester dans la thématique, tout comme un ange, Monllieu s’écrit avec deux ailes (deux L).

Il y a-t-il un lien entre l’histoire et ton expérience personnelle ?

Aucun non, désolée ^^’

Quel est le passage dans ton livre qui t’a tenu le plus à cœur, qui t’a bouleversé ?

J’avoue prendre beaucoup de plaisir à écrire ses aventures. Donc à peu près tout dans son histoire me tient à cœur d’une certaine façon.
Pour ce qui m’aurait bouleversé ? Disons… le chapitre que j’ai effacé il y a peu (il n’a pas été publié, il est encore en cours) et ou la jeune épouse de Séraphin décède en couche. Je n’ai pas pu m’y résoudre finalement.
Oups ! Spoil ! Oui, Séraphin va être papa !

Il y a-t-il des références qui t’ont permis de faire ton histoire ? (Jeux vidéo, livre, films, musique etc…)

Contexte général.
Le RPG d’où provient le personnage est basé sur la série The musketeers. Donc, déjà cette époque ainsi que les personnages de l’œuvre d’Alexandre Dumas. On y retrouve d’ailleurs brièvement les célèbres mousquetaires ainsi que Constance. Peut-être d’autres plus tard si l’inspiration me vient (on me souffle que Milady de Winter va apparaître *spoil encore, décidément*).
Je suis également une grande fan de la série « Angélique » (livres et films) qui, même si elle se situe un poil plus tard, m’inspire beaucoup.

Personnage principal.
Tout simplement, ce charmant jeune homme que vous verrez sur la couverture. Le personnage a été créé avant la diffusion de la série Versailles et s’inspire librement de Phillipe d’Orléans, frère du roi. Du moins, du peu que l’on en voyait à l’époque. Du coup, il diffère tout de même un peu au final et reste plus une sorte de vision que j’en avais à ce moment-là.

Une petite anecdote ? 😉

C’est très mal, mais pour cette histoire, je n’ai pas rédigé de plan. Les aventures viennent selon l’inspiration ou le jeu dont il est tiré.
Je comptais faire un Tome 2 (oui, le retour de la vengeance du fils), mais au final, ce sera sans doute mis à la suite, tout bêtement.
Je crois que je suis tombée un tout petit peu amoureuse de ce personnage.

Fais-nous un petit résumé de ton œuvre !

Anciennement Alexandre de rien du tout, Séraphin de Monllieu était un orphelin traînant dans les rues de Paris où il fut ramassé afin d’être revendu à quelques nobles en mal d’affection.
Il est alors remarqué et adopté par un Comte du même nom qui, lui, aura d’autres souhaits concernant son éducation. En faisant de lui le comédien chargé de cueillir quelques informations parmi les grands. Un espion loyal à sa majesté Louis XIII.
Mais si notre cher ange semble se plaire à jouer ainsi les libertins, il en est tout autre.