Aller au contenu

La naissance de princesse Chloé

Attention au SPOIL !

Il s’agit ici d’un aide-mémoire afin de me souvenir voire d’informer si jamais un curieux passait par là, sur comment cette histoire a vu le jour. Si vous n’avez pas encore pris connaissance de cette fiction, certains éléments de cet article pourraient troubler votre lecture.

Pourquoi ce titre ?

Il m’est venu tout naturellement. Chloé, le prénom seul aurait été pas mal non plus, le risque étant qu’il existe déjà et soit confondu, y ajouter son titre semblait à la fois simple et judicieux.

Princesse Chloé, l’histoire d’une princesse qui porte ce patronyme.

L’inspiration

J’avoue monsieur le juge, l’inspiration me vient de Princesse malgré elle 1 & 2, à savoir les films. De plus, j’ai appris après avoir rédigé l’ouvrage qu’il existait également en roman, je ne m’étais pas renseignée avant puisque la ressemblance ne se borne qu’à un point (bon OK deux points :p ) et ne devait figurer que sur Wattpad. Comment cette histoire s’est-elle retrouvée éditée ? J’y reviendrai.

Les points semblables :

  1. Une jeune fille à l’existence “normale” apprend qu’elle va devenir reine d’un petit pays. Contrairement à l’œuvre citée ci-dessus, Chloé sait dès le début qu’elle fait partie d’une famille royale, mais se croit à tout jamais écartée de leur existence. Cette idée n’est pas nouvelle. Cela étant dit, à partir de là tout part en vrille… heu tout est sorti de mon crâne.
  2. Nicolas. J’ai repris le nom du héros pour rédiger le premier jet (et éviter mes prénoms favoris) et finalement, je l’ai gardé.

D’où viennent les noms choisis ?

Chloé. Aucun rapport avec l’histoire (genre vraiment pas), d’une chanson de Mylène Farmer (oui je suis fan, surtout de ses premiers albums).

Nicolas. Repris de Princesse malgré elle, j’ai gardé ce prénom, car il sonnait bien au final. Et non, n’en déplaise à une certaine personne, avoir le même prénom n’est pas du vol.

Deguire, Pike, Abberline. Après recherches dans des listings de noms de famille. Au feeling.

Buddy et Ritchie (les gardes du corps), de Buddy Holly et Ritchie Valens, après avoir revu le film La Bamba à cette période.

La reine Grâce, Edward :comme le pays où se déroule l’action est influencé à la fois par la France et l’Angleterre, j’ai trouvé que ces noms collaient bien.

Slandavie et Malakavia, les deux pays imaginaires de l’histoire ont été inventés spontanément.

Histoire (et un peu de géo) d’une histoire

La Slandavie. Je voulais d’un petit pays qui ne pourrait avoir aucune incidence importante sur notre histoire (réelle). Inspiré par les principautés de Monaco (202 ha) ou d’Andorre (468 km²), dont la taille est située quelque part entre les deux (150 km²).

De même pour Malakavia, située en Europe de l’Est. C’est assez délicat de faire du régent d’un pays le vilain d’une histoire. Ici, le pays est également imaginaire et le méchant de l’histoire, un révolutionnaire. J’espère ainsi ne choquer personne :p

Où se situent ces deux nations imaginaires ?

Et l’édition dans tout ça ?

À l’origine, cette histoire fut rédigée par plaisir. J’avais envie d’aborder ce thème et de le lancer à ma sauce. Elle ne devait figurer que sur Wattpad et sur mon blog, sans forcément être autoéditée.

Puis l’occasion s’est présentée, je n’étais pas contre tenter une édition. Gloriana éditions lançant un appel à textes sur le thème du mariage imposé, j’ai donc proposé Princesse Chloé que j’avais tout prêt sous la main et la suite, vous la devinez. Cette histoire fut choisie et éditée pour un contrat de deux ans.

Deux ans plus tard, je souhaitais récupérer mes droits, ce qui fut fait, refaire la couverture et la remettre dans les bacs. Ce qui est sur le point de se faire.

Les couvertures

Les héros de l’histoire (avatars)

N'ayez pas peur, laissez un (gentil) commentaire :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :